Comment bien choisir son oreiller

Comment bien choisir son oreiller ?

 

L’oreiller est un élément essentiel d’une literie, au même titre qu’un matelas de qualité ou un bon sommier souple et robuste à la fois. Il conditionne la qualité de votre sommeil. L'oreiller ne sert pas simplement à soutenir, il garantit aussi la qualité du sommeil. Le sommeil doit avant tout être réparateur : dormir sur un oreiller inadapté peut entrainer de nombreuses conséquences et véritablement troubler votre repos nocturne. En bref, un bon oreiller, c’est la garantie d’une nuit saine et paisible.

Pour trouver le bon oreiller, il n’existe pas de science exacte car c’est avant tout une affaire de goût et de morphologie. De nombreuses variétés sont disponibles : garnissage en polyester, oreiller à mémoire de forme, gonflant, carré, rectangulaire, etc. Avec des écarts de prix plus ou moins importants, il est parfois difficile de s’y retrouver.

Voici donc quelques conseils pour vous aiguiller.


Quels sont les différents types d’oreillers ?

Vous trouverez différents types d’oreillers dont voici les principaux :

 

L'oreiller ergonomique

Aussi appelé oreiller cervical, l'oreiller ergonomique est un oreiller d'une forme bien spécifique, conçue pour s’adapter à la forme de votre crane. Les extrémités sont bombées, la partie centrale est plus creuse pour que votre tête vienne se poser directement dans cette partie. Il peut être garni de latex ou de mousse à mémoire de forme et idéal pour les personnes souffrant de tensions musculaires cervicales et des maux de dos. L’alignement des cervicales et de la colonne vertébrale est généralement optimum.

 

L'oreiller à mémoire de forme

Ce type d’oreiller s’adapte à votre morphologie et permet une meilleure répartition des points de compression. Grâce à sa mousse viscoélastique, il réagit à la chaleur et se moule au contour de votre tête et de votre nuque. Avant toute chose, il est important de savoir qu’un oreiller ergonomique à mémoire de forme peut prendre plusieurs formes :

Une forme classique et donc carrée ou rectangulaire.
Egalement appelé « oreiller cervical », il est en forme de vague et dispose d’une partie plus haute établie pour combler le creux au niveau de la nuque. Il propose ainsi un maintien plus soutenu des cervicales. Cet oreiller à mémoire de forme conviendra parfaitement aux personnes qui souffrent de douleurs cervicales et dorsales ainsi qu’à celles qui sont sensibles aux migraines,

 

L'oreiller naturel

Garni de matière naturelle (duvets, plumettes, laine ou latex naturel), il procure un confort moelleux et enveloppant. Il peut légèrement favoriser la transpiration en revanche si vous êtes sensibles à ce phénomène, particulièrement durant la période des chaleurs estivales.

 

L'oreiller synthétique

Convient parfaitement aux personnes souffrant d’allergies, il est fabriqué à partir de fibres polyester ou de microfibres. Ce type d’oreiller possède la particularité d’être hygiénique, anallergique, respirant et facile d’entretien.

 


Quel maintien choisir en fonction de sa position durant le sommeil ?

La position dans laquelle vous dormez est importante pour bien choisir votre oreiller. Effectivement, les spécialistes s’accordent à dire que lorsque vous posez votre tête sur l’oreiller, elle doit être dans le prolongement de votre colonne vertébrale. Notez qu’il est indispensable de comprendre que le choix d’un oreiller est très personnel et varie d’un individu à un autre. Il n’y a donc pas forcement de caractéristiques ou critères prédominants à respecter. Autrement dit, il vous faudra faire le choix de votre oreiller en fonction de vos préférences et donc essentiellement en vous basant sur vos besoins. Ainsi, il peut être nécessaire de prendre en compte ses habitudes de sommeil et sa morphologie.

Pour vous aider à trouver l’oreiller idéal, vous pouvez donc prendre pour critère votre position de sommeil :

 

Si vous dormez sur le ventre :

Un oreiller fin, à mémoire de forme portant la mention confort souple conviendra mieux ou encore un oreiller moelleux extra-plat (environ 5 cm d’épaisseur).

Si vous dormez sur le dos :

Choisissez un oreiller ferme qui vous garantira un bon maintien de la tête et de la nuque. Votre tête doit s’enfoncer d’un tiers dans l’oreiller.

Si vous dormez sur le côté :

Pour respecter l’alignement tête-cou-colonne vertébrale, favorisez les oreillers souples et épais comme les oreillers ergonomiques en mousse à maintien medium (à partir de 9 cm). Il vous permettra de respecter l’alignement de votre colonne vertébrale.

 


La densité de l’oreiller

Pour être encore plus précis, il est intéressant de savoir que chaque densité proférée à un oreiller lui confère un maintien différent. De ce fait, un soutien moelleux offre un maintien moins important, mais se veut plus profond. Ce type d’oreiller est particulièrement intéressant pour les personnes qui dorment sur le ventre.

A l’inverse, le soutien ferme offre un maintien parfait de la tête et de la nuque. Il convient donc aux personnes qui dorment de côté ou sur le dos. Entre les deux : le soutien médium. Celui-ci est complémentaire, en maintenant la tête et la nuque tout en gardant une certaine souplesse. Tout comme le ferme, il s’adresse aux personnes ayant une position de côté ou de dos.


Choisir l’oreiller parfait et adapté à ses goûts et sa morphologie n’est pas si simple qu’il n’y parait. Néanmoins, en suivant les conseils que nous venons de vous apporter vous ne pourrez pas faire un mauvais choix. Essayez malgré tout de le tester auparavant, voire de n’acheter qu’un exemplaire et compléter par la suite après quelques jours de tests.